L’architecture moderne, c’est quoi ?

En tant que service permettant de faciliter les démarches pour la demande de permis de construire, il semblait normal que DDPC vous propose des articles sur les constructions et l’architecture en générale. Aujourd’hui, la rédaction a décidé de vous présenter ce qu’était l’architecture moderne.

Photo de la Villa Savoye, construite par Le Corbusier

https://www.flickr.com/photos/m-louis/

L’architecture, un art ?

Pour comprendre les fondements de l’architecture moderne, il faut remonter aux origines de cet art pas comme les autres. L’architecture renvoie certes à un ensemble de techniques scientifiques visant à l’édification de bâtiments, mais elle englobe également des notions d’esthétiques essentielles.

Si l’on remonte à l’origine même du mot, elle désigne plus concrètement l’action de couvrir un lieu et donc de lui donner son aspect physique. Depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, l’architecture n’a fait qu’évoluer pour englober au fil du temps et des époques des enjeux différents. Très rapidement, les constructions ne sont plus uniquement pensées comme de simples réceptacles ou abris, elles symbolisent également le pouvoir, le sacré et bien d’autres statuts. L’architecture se diversifie alors. Au 16e siècle, les architectes spécialisés dans la fortification des édifices sont aussi appelés « ingénieurs ». Leur rôle est de réaliser des bâtiments suffisamment solides pour résister aux assauts des ennemis pendant la guerre.

Aujourd’hui, ce que l’on nomme architecture renvoie davantage à l’esthétique comme en témoigne la naissance de nouveaux courants comme l’architecture moderne ; mais en réalité elle se rapproche aussi bien des Beaux-Arts que des métiers du bâtiment. C’est un savant mélange entre construction formelle et sensibilité esthétique.

Une brève histoire de l’architecture moderne

Aussi appelée le modernisme, l’architecture moderne regroupe plusieurs conceptualisations de l’architecture. Née au début du 20siècle, elle repose sur trois piliers principaux : le fonctionnalisme, le rationalisme et l’originalité de la forme.

Le modernisme suit le mouvement Bauhaus et les dates importantes de ses débuts sont notamment la création de l’école du Bauhaus en 1919, la parution du premier numéro de L’Esprit nouveau en 1920 ou encore la création de l’Union des Artistes Modernes en 1929. À partir des années 60-70, le Mouvement moderne est considéré comme terminé, de nouveaux mouvements sont créés, tels que le Brutalisme, le Mouvement métaboliste, etc.

Le Mouvement moderne est caractérisé par des lignes géométriques simples, par le côté très fonctionnel du bâtiment. L’homme est en effet au cœur de toutes les attentions et tout est réalisé pour lui simplifier la tâche. Les baies vitrées puis les façades rideau font alors leur apparition pour apporter plus de lumière.

Si l’on parle de l’architecture moderne, il est obligatoire d’évoquer l’un des principaux représentants du mouvement : Le Corbusier. Architecte Franco-Suisse, Charles-Édouard Jeanneret-Gris de son vrai nom, à réaliser des travaux qui sont aujourd’hui des exemples pour beaucoup d’architectes. En effet, la Cité radieuse à Marseille est l’une de ces réalisations les plus connues. Il réalise un immeuble bâti sous forme de barre sur pilotis avec une piscine sur le toit.  Un autre exemple des travaux de Le Corbusier est la Villa Savoye, construite sur pilotis qui soutiennent le premier étage. Tout a été conçu pour en faire une villa très agréable et pratique à vivre.

Pourquoi faire appel à un architecte ?

Au-delà de l’esthétique de la construction, l’architecte est également là pour coordonner et superviser les travaux. Il choisit les matériaux, s’entoure de professionnels du bâtiment pour que chaque étape de la construction soit parfaitement menée. C’est en cela qu’on le dissocie du dessinateur qui se contente de dessiner les plans sans s’impliquer dans le suivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam