La réglementation thermique de 2015

La réglementation thermique, ou RT, est imposée par la loi et suit des règles environnementales et de consommation énergétique bien précises. Comme nous avons pu le voir dans l’article précédent, la RT 2012 avait pour principal objectif d’élaborer des propositions pour abaisser les niveaux d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) des immeubles récemment construits. La rédaction de DDPC, référence en matière de demande de permis de construire, vous en dit davantage sur la réglementation thermique de 2015.

immeuble avec panneaux photovoltaïque

https://www.flickr.com/photos/theregeneration/

Les normes précédentes de 1974, 1988, 2000, 2002 et même 2012, visaient déjà à contrôler l’utilisation d’énergie dans les bâtiments nouvellement construits, mais principalement dans le secteur du chauffage et de la ventilation. La réglementation thermique de 2015, quant à elle, vise à élaborer des propositions se tournant davantage sur de meilleures restrictions de l’utilisation des énergies. Notons que l’ensemble de ces réglementations tendent à procurer un avenir meilleur aux prochaines générations en réalisant dès à présent des économies d’énergie.

En effet, cette nouvelle norme veille à ce que la consommation en énergie des nouveaux bâtiments ne dépasse pas les 30 kWh/m²/an. Pour arriver à cette baisse de consommation d’énergie, plusieurs règles en matière d’isolation doivent être respectées afin de limiter les coûts d’entretien à l’avenir.

La Réglementation Thermique de 2015 préconise également la création d’un label écologique qui sera attribué aux fournisseurs selon le respect de certains critères préétablis. Ainsi, cela encourage les constructeurs immobiliers à être plus stricts et appliqués dans leur méthode en intégrant notamment les panneaux photovoltaïques pour l’électricité ou bien encore les avantages hygrothermiques du bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam