Comment réduire ses besoins d’énergie ? 2/2

Dans l’article précédent, nous avons abordé le thème de la prise de conscience généralisée de la fragilité de l’environnement. À échelle personnelle, il est possible de réduire son impact négatif sur la nature en bâtissant un domicile écoresponsable, par exemple. Sur DDPC, votre expert en formulaire de permis de construire, nous souhaitons vous donner quelques idées pour mener à bien cette entreprise.

Maison avec panneaux photovoltaïques et baies vitrées.

https://www.flickr.com/photos/dominicspics/

La végétation contribue à l’isolation

Si l’on pense facilement aux persiennes ou aux brise-soleil pour limiter la perte ou l’apport calorifique (selon la saison), on ne pense pas forcément à s’entourer d’une végétation « utile ». En effet, planter des arbres à feuilles caduques est une solution naturelle qui favorisera la régulation de l’ensoleillement, tout en améliorant la qualité de l’air grâce à la photosynthèse.

En été, le feuillage vous protègera d’une trop grande exposition aux rayons du soleil. En revanche, l’absence de feuilles en hiver vous permettra de profiter de la lumière et de sa chaleur. Pensez aussi aux arbres touffus toute l’année qui feront office d’isolants externes efficaces contre le froid, côté nord.

Une production naturelle d’énergie

Vous pouvez également vous orienter vers les panneaux photovoltaïques et même les cellules photovoltaïques directement intégrées dans les surfaces exposées au soleil. Pour produire sa propre énergie, il existe aussi des éoliennes domestiques. Mais contrairement aux dispositifs solaires, leur rendement est souvent faible.

Par ailleurs, pensez au chauffe-eau solaire pour profiter d’eau chaude à moindre coût. Et souvenez-vous que lorsque vous investissez dans ce genre de matériel, vous pouvez solliciter l’aide de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam