2018, en route vers les bâtiments connectés ?

La stratégie Logement du nouveau gouvernement place la notion d’adaptabilité au cœur du débat : Comment concevoir un plan efficace et ajusté aux besoins de chaque Français ? Comment rendre les démarches plus abordables ? Et surtout, comment palier la crise du logement ? Toutes ces interrogations cristallisent le débat autour de thèmes essentiels et chers à chacun de nous. Aujourd’hui vos experts en formulaire de permis de construire se penchent sur la récente idée d’un bâtiment connecté et intelligent qui soutiendrait les ambitions de l’État. Quel est enjeu et comment ces logements seront-ils initiés dans un futur proche ? DDPC vous explique tout.

Image vectorielle de maison intelligente

https://pixabay.com/fr/maison-intelligente-accueil-2005993/

Des logements en phase avec le nouveau mode de vie des Français

Le projet de loi Logement prévoit de nombreux changement en matière de réglementation et de construction. En attendant de le présenter au Conseil des ministres le mois prochain, le gouvernement a d’ores et déjà annoncé son désir d’initier un vaste plan de digitalisation des bâtiments. Pour l’instant aucune obligation en vue mais simplement une incitation, de la part des acteurs du bâtiment, à prendre un nouveau virage en matière d’innovation numérique. L’État compte ainsi progressivement développer des logements mieux adaptés aux nouveaux modes de vie. Ces derniers devront être à la fois écologiques, modulables et connectés.

Quel est l’intérêt d’un logement connecté ?

Bien que ces questions soient aujourd’hui évoquées plus sérieusement, les grands groupes immobiliers y réfléchissent depuis quelques années déjà. Nexity a d’ailleurs livré ses premiers appartements connectés dans le 18e arrondissement de Paris en décembre dernier. L’intérêt est ici de permettre aux habitants de tester leurs fonctionnalités au quotidien. Les possibilités sont multiples : services de conciergerie connectée, pilotage à distance de l’équipement ménager, renforcement de la sécurité, etc.

Une économie d’énergie certaine

L’habitat intelligent offre indéniablement un certain confort de vie. Si l’on peut facilement le concevoir comme un gadget plus fantaisiste qu’utile, il faut tout de même noter qu’il présente certains avantages pratiques et économiques. Grâce à ce nouveau fonctionnement les Français pourront mieux suivre et gérer leur consommation d’énergie. Chauffage, gaz, mise en veille des appareils électroniques, etc. tout est piloté et contrôlé à distance pour favoriser une meilleure gestion des ressources.

Un confort de vie amélioré

Avec un système d’application sur smartphone, tous les équipements sont désormais centralisés et à portée de main. L’idée est de faciliter le quotidien des habitants en leurs simplifiant la tâche : une poubelle qui vous aide à trier vos déchets, un réfrigérateur qui analyse les manques et établit une liste de course à votre place ou encore un système de serrure connectée à déverrouiller à distance…

Une solution pour les séniors ?

La sécurité et la santé ont largement contribué à inciter le développement d’objets et de logements connectés. Encore une fois tout est pensé pour simplifier la vie des habitants. Avec les piluliers connectés ou les détecteurs de chute, l’habitat devient un acteur du quotidien. Grâce au renforcement du système de protection permettant de détecter les incendies, inondations ou tentatives de cambriolage, la sécurité devient une priorité, notamment pour les personnes les plus vulnérables.

La charte « Bâtiment connecté, bâtiment solidaire et humain »

C’est à l’occasion du salon de l’immobilier d’entreprise en décembre dernier, que le secrétaire d’État à la cohésion des territoires Julien Denormandie a signé la Charte « Bâtiment connecté, bâtiment solidaire et humain ». Loin d’être imposée par la loi, cette dynamique tend surtout à inciter les acteurs du bâtiment à repenser le mode de vie des Français. Elle s’applique uniquement sur une base de volontariat et invite chacun à se tourner vers une transition nécessaire et salutaire. En plus de présenter tous les enjeux économiques, environnementaux et sociaux, la charte est surtout une initiative d’intention et un engagement symbolique pour faire du numérique une réelle opportunité. Grâce à cette action riche de promesses, un premier pas est donc franchi en faveur d’un logement de nouvelle génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam