Archives mensuelles : octobre 2015

Quel est le rôle du géomètre ?

Lorsque vous projetez de faire construire un bien immobilier sur un terrain que vous avez acheté, n’oubliez pas d’appliquer les conseils de DDPC, votre expert en permis de construire. Il est par exemple primordial de faire borner ce terrain par un géomètre afin d’obtenir un plan topographique relevant tous les éléments remarquables. Seulement, si vous débutez dans votre projet, vous pouvez vous demander comment intervient ledit géomètre. C’est ce que nous allons vous expliquer aujourd’hui, sur votre site dédié aux formulaires de permis de construire. Continuer la lecture

La Canebière va redorer son blason

La Canebière, l’une des artères historiques de Marseille, va bientôt recevoir du sang neuf. L’équipe rédactionnelle de DDPC, votre spécialiste en formulaire de permis de construire, s’est intéressée à ce renouveau architectural qui aura lieu dans les Bouches-du-Rhône.

Continuer la lecture

Qu’est-ce qu’une servitude ?

Lorsque l’on achète un terrain, avant même de penser à construire, il est bon d’aller consulter un notaire pour prendre connaissance des servitudes actives et passives existantes. C’est en tout cas l’un des conseils que vous délivre DDPC, votre expert en permis de construire. Pour bien comprendre de quoi l’on traite, il importe d’expliquer ce qu’est une servitude.

C’est une contrainte qui pèse sur une propriété (servitude passive) au profit d’une autre propriété (servitude active), appartenant chacune à un propriétaire différent. La servitude est un droit immobilier attaché à la propriété et non au propriétaire, il faudra donc la respecter et en profiter, ou en subir les conséquences. Voilà pourquoi il est bon de se renseigner très tôt dans vos démarches d’acquisition de bien.

Une maison en construction sur un vaste terrain verdoyant.

https://www.flickr.com/photos/arbre_evolution/

Il en existe de toute sorte mais nous allons les dégrossir et les simplifier en les classant en trois catégories. Les servitudes naturelles sont édictées par la nature. Par exemple, si l’on possède un bois d’où jaillit une source et que le terrain est incliné, emmenant la source à couler sur le terrain voisin, il faudra s’en accommoder.

Il existe des servitudes légales, mises en place par la loi. Il faut distinguer les servitudes d’utilités publiques, qui visent l’intérêt public, comme par exemple le passage d’une ligne à haute tension. On note aussi les servitudes d’intérêt privé, comme une distance à respecter pour la plantation d’un arbre ou l’accès à une propriété enclavée.

La troisième grande catégorie concerne les servitudes créées par l’homme. Des propriétaires voisins peuvent en concevoir en établissant entre eux une convention. On parle ici d’un droit de passage ou d’une interdiction de construire. Pour y voir plus clair sur ce sujet complexe, n’hésitez pas à faire appel à l’expert en formulaire de permis de construire, DDPC.

La rénovation du Panthéon couronnée par le pendule de Foucault

En réalité, c’est uniquement la première partie de la rénovation du Panthéon dont les fans de patrimoine peuvent se réjouir. Aujourd’hui, sur DDPC, votre expert en demande de permis de construire, nous vous donnons des nouvelles de cette entreprise colossale située dans le cinquième arrondissement de Paris.

La restauration du Panthéon, l’un des plus vastes édifices néoclassiques d’Europe vieux de plus de deux cents ans, est étalée sur une décennie. À l’initiative du Centre des monuments nationaux (CMN), l’église imaginée par l’architecte Jacques-Germain Soufflot a expérimenté les premières touches de son ravalement de façade en janvier 2013. On s’est d’abord attaqué à son dôme, dans un projet poursuivi sur deux ans, coûtant quelque 19 millions d’euros.

Le Panthéon de Paris avant sa rénovation

https://www.flickr.com/photos/wallyg/

Près de 250 tailleurs de pierre, sculpteurs, couvreurs et autres ingénieurs se sont attelés chaque jour à remettre en état ses couvertures de plomb, son étanchéité et surtout le renforcement des colonnes soutenant la coupole. Les travaux devaient s’achever en février dernier, mais ce n’est finalement que ce mois-ci que le dôme sera libéré de ses bâches et échafaudages.

Récemment, afin de couronner de succès la phase initiale de la réfection, le CMN a réinstallé une copie du pendule de Foucault au sein du Panthéon. Vous vous souvenez ? Au milieu du 19e siècle, ledit pendule avait apporté la preuve expérimentale de la rotation de la Terre. Foucault avait accroché une corde à piano au plus haut de la coupole, à laquelle était suspendue une boule de laiton. La lente rotation du pendule démontra concrètement que la Terre tourne ! Ceux qui ont la chance d’aller faire un tour au Panthéon pourront se régaler devant cette démonstration. Pour ceux qui n’en ont pas le temps parce que pris par d’autres types de travaux personnels, n’hésitez pas à remplir votre formulaire de permis de construire auprès de DDPC.